Jeudi 14 décembre s’est déroulé, à la salle de la Paix, place de la paix à Alençon, la pièce de théâtre « Réponse à une petite fille noirTe ».
Environ 80 personnes (dont 2 écoles, jules vernes et la fontaine) sont actuellement présentes sur place pour découvrir celle-ci.
Une seconde représentation s’est joué l’après-midi à 14h30.

Génèse : 
« Cette pièce est une réponse à une petite fille de six ans, rencontrée des années plus tôt, dans un centre de loisirs du 92 où je faisais une animation. J’avais raconté aux enfants une histoire éthiopienne sur une princesse et son costume. Nous devions ensuite fabriquer ensemble des marionnettes à l’effigie des personnages de l’histoire. Je m’amusais à la confection de ma poupée lorsqu’une petite fille vint près de moi et me dit: « elle est pas belle ta princesse, Malou! ». Je me suis tournée vers elle et lui ai demandé pourquoi elle ne la trouvait pas jolie? C’est alors qu’elle me répondit: « mais parce qu’elle est noirTe! » Je suis restée bouche bée face à cette petite fille de 6 ans : Elle-même était « noirte »!
Dans cette pièce de théâtre, j’ai eu envie de trouver une réponse à donner à la petite fille noirte.
L’histoire que nous allons vous raconter ne s’adresse pas seulement aux petites filles noirTes mais surtout à nous qui formons sa société et qui façonnons son monde. Depuis ce jour, cette petite fille noirTe est devenu le prisme par lequel je fais passer mes choix artistiques et humain. »

Malou Vigier